fr:Après-vente:Véhicules hors d'usage 2019.0.17.0 BE/FR

Véhicules hors d’usage 

Notre vision respectueuse de l’environnement. 

Véhicules hors d'usage

Les matières premières et l’énergie sont des ressources limitées sur notre planète. C’est pourquoi SEAT fait de leur utilisation durable un objectif fondamental. Nous nous engageons à progresser vers une économie circulaire : à la fin de sa vie utile, un produit n’est plus un rebut, mais plutôt une source de matériaux réutilisables. Notre gestion environnementale globale s’organise autour de trois facteurs : elle commence avec la conception et la production des véhicules, se poursuit avec l’optimisation du support technique de SEAT et se termine avec une utilisation correcte du véhicule et de ses pièces à la fin de sa vie utile.

Valorisation

Production respectueuse de l’environnement et conception pensée pour le recyclage.
La réutilisation, la valorisation de pièces, la réduction des déchets et le traitement écologique des véhicules sont des aspects importants de la valorisation des véhicules hors d’usage.

Afin d’optimiser ces aspects, nous prenons en considération les règles suivantes, dès la phase de conception et tout au long du développement d’un nouveau véhicule :

  • Éviter l’utilisation de substances nocives pour l’environnement,
  • Utiliser autant que possible des matériaux recyclés,
  • Privilégier l’utilisation de matériaux recyclables,
  • Concevoir des assemblages simples et rapides à démonter,
  • Marquer toutes les pièces pour faciliter leur désassemblage.

Réduction des déchets

Traitement durable des véhicules hors d’usage.

SEAT et d’autres constructeurs ont créé l’International Dismantling Information System (IDIS) pour garantir le traitement optimal et respectueux de l’environnement des véhicules hors d’usage et pour remplir les obligations légales de la directive (européenne) relative aux véhicules hors d’usage. L’IDIS fournit des informations sur le prétraitement et le démontage à destination des établissements de démontage afin de leur permettre de réduire au maximum leur incidence sur l’environnement. La base de données d’informations contient des instructions spécifiques sur le traitement le plus adéquat et écologique de chaque modèle (y compris l’élimination de liquides tels que l’huile, le carburant et le liquide de refroidissement) ainsi que sur le démontage des principales pièces recyclables.

Pour de plus amples informations, consultez le site web suivant.

Procédure.

Lorsque le dernier propriétaire décide de mettre fin à la vie utile d’une voiture, le véhicule est transféré vers une installation de traitement autorisée afin de lancer la procédure de gestion du véhicule.

Une fois le volet administratif ad hoc terminé, le véhicule est décontaminé. Ce processus consiste à séparer les composants et les matériaux dangereux de manière contrôlée afin d’éviter une contamination du sol, de l’eau et de l’air. Certains composants, comme l’huile, les filtres, le liquide de frein, les batteries, les catalyseurs et le liquide de refroidissement, sont retirés du véhicule, stockés dans des conteneurs séparés scellés prévus à cet effet et traités conformément aux exigences légales en vigueur.

Après sa décontamination, le véhicule n’est plus un déchet dangereux et ses composants valorisables sont alors récupérés.

La fraction métallique, composée de composants ferreux et non ferreux, est séparée du véhicule puis vendue.

La fraction restante contient un certain nombre de matières qui peuvent être utilisées comme matières premières après séparation et traitement : c’est la base générale de ce que l’on appelle les technologies post-fragmentation.
Ces technologies sont une autre possibilité au démontage d’un véhicule hors d’usage et font partie de la stratégie SEAT. Dans un futur proche, elles devraient s’étendre à différents pays de l’UE.

Tous les modèles SEAT sont conçus, développés et produits en conformité avec les prescriptions de la directive 2000/53/CE garantissant qu’ils atteignent tous une capacité de recyclage d’au moins 95 %. En outre, le reconditionnement de pièces et d’assemblages usagés (moteur, boîte de vitesses) contribue également à l’utilisation respectueuse des ressources existantes et permet l’acquisition de pièces à prix très raisonnable pour les réparations.

Système de reprise des VHU.

 À partir du 1er janvier 2017, l’élimination de tous les véhicules concernés est du ressort du constructeur, quelle que soit la date de la première immatriculation du véhicule. Ceci signifie que SEAT et ses importateurs doivent s’assurer qu’un véhicule hors d’usage est pris en charge par une installation de traitement autorisée sans frais pour le dernier propriétaire. 

Nos importateurs ont mis au point un système de reprise gratuit qui vous donne la possibilité de faire reprendre votre SEAT gratuitement. Ce service répond à toutes les exigences posées par la directive aux constructeurs et aux importateurs. Pour obtenir des informations sur les points de dépôt dans chaque État membre, rendez-vous sur le site SEAT de votre pays.  

Si vous souhaitez en savoir plus sur la directive VHU, vous pouvez consulter le siter web suivant.