2019.0.17.0 BE/FR

Découvrez quelle voiture vous correspond le mieux. 

Télécharger le guide gratuit

Une voiture de société est et reste une manière intéressante de rémunérer les travailleurs. Une augmentation du salaire brut coûte plus cher à l’employeur que l’augmentation de salaire convenue avec le travailleur, qui bénéficie d’un supplément net moins élevé que le montant brut de l’augmentation. Dans ce contexte, un véhicule de société offre toute une série d’avantages aux deux parties, mais quels sont-ils exactement ?

Voitures de société :
les avantages pour les PME.

Déductibilité fiscale

La déductibilité fiscale des voitures de société est définie en fonction du type de carburant et des émissions de CO2. Plus les émissions de CO2 sont élevées, plus la déductibilité est faible. Un véhicule diesel ou essence qui rejette moins de 60 g de CO2 par kilomètre est déductible à 100 % pour l’employeur. À partir de 61 g/km, ce pourcentage diminue. Nous conseillons donc aux employeurs de bien vérifier les émissions de CO2 des nouvelles voitures de société avant l’achat.

Pour chaque véhicule de société, les employeurs payent une cotisation CO2, ou cotisation de solidarité. Le montant de cette cotisation se base sur le taux d’émissions et est fiscalement déductible à 100 %.

Pas de coûts salariaux supplémentaires

À l’inverse de l’augmentation du salaire brut, la voiture de société n’a pas d’impact sur le pécule de vacances ou le treizième mois. C’est ce qui rend cet avantage particulièrement intéressant pour l’employeur et l’employé(e).

Déductibilité des frais de voiture

Les frais de voiture (p. ex. entretiens, réparations, assurance, sans oublier le carburant) liés à votre flotte sont déductibles à 75 %, et les intérêts le sont même à 100 %.

Des économies grâce aux systèmes de sécurité

En tant qu’employeur, vous avez décidé d’équiper vos voitures de société de systèmes de sécurité ? Vous ne faites pas seulement une bonne opération sur le plan de la sécurité, puisque SEAT Insurance vous offre aussi des réductions sur votre assurance responsabilité civile (RC) et dégâts matériels.

Voitures de société :
les avantages pour les travailleurs.

Une solution économique

Grâce à votre voiture de société, fini les insomnies liées à l’achat, à l’entretien, aux taxes et aux assurances de votre propre véhicule. Votre employeur règle non seulement tous les détails administratifs, mais il se charge aussi de tous les frais.

Avantage de toute nature

Votre avantage de toute nature se calcule sur la base des émissions de CO2, du type de carburant, de l’âge du véhicule et de sa valeur catalogue. La valeur catalogue correspond au prix du véhicule neuf lorsqu’il est vendu à un particulier, y compris les options et la TVA effectivement payée. Les diverses promotions et réductions ne sont pas prises en compte. Si vous souhaitez garder un avantage de toute nature aussi limité que possible, pensez-y lors du choix de votre voiture de société, du moins si votre employeur vous offre la liberté de choisir.

Calculez ici l’avantage fiscal (mensuel) de votre voiture de société (outil en néerlandais)

La certitude de toujours disposer d’une voiture

À l’instar de votre salaire, votre employeur n’est pas autorisé à modifier votre véhicule de société ou à vous l’enlever sur une décision unilatérale. Vous avez donc toujours une voiture à disposition. Votre employeur pourra uniquement vous demander de restituer la voiture en cas de crédit-temps, de congé de maternité ou de maladie de longue durée lorsqu’il ne vous verse plus de salaire garanti. Il en va évidemment de même en cas de licenciement.

La carte carburant

Lorsque l’employeur prend en charge la totalité ou une partie des frais de carburant liés à l’utilisation privée du véhicule, il paie un montant équivalent à 40% de l’avantage de toute nature relatif aux voitures de société.

Le fait de bénéficier d’une carte carburant ne fait toutefois pas augmenter l’avantage de toute nature imposable à l’employé(e). Lorsque le travailleur rembourse les pleins à l’employeur par l’intermédiaire de la carte carburant, il est question d’une contribution personnelle et l’avantage de toute nature est réduit.

Diminution de l’avantage de toute nature

Il existe diverses possibilités pour réduire l’avantage de toute nature imposable :

  • Le travailleur peut payer sa propre contribution à l’employeur. Cette contribution est déduite du total de l’avantage de toute nature. Par exemple : si l’avantage équivaut à 2 500 euros et le travailleur paie une contribution de 1 500 euros, les impôts ne portent plus que sur la somme de 1 000 euros (2 500 - 1 500 = 1 000). S’il s’acquitte d’une contribution de 2 500 euros, l’imposition à titre privé est annulée (2 500 - 2 500 = 0). La contribution personnelle n’est cependant pas prise en compte dans le calcul du montant à déduire par la société.

    Attention : depuis le 1er janvier 2017, la contribution personnelle n’est plus prise en compte dans le calcul du montant à déduire par la société. Le pourcentage (17 %, ou 40 % lorsque l’employeur supporte les frais de carburant en tout ou en partie) est appliqué au total de l’avantage de toute nature, sans tenir compte des éventuelles contributions personnelles.
  • L’employeur peut réduire l’avantage imposable à 0 euro en annulant la totalité de l’avantage de toute nature en tant que contribution personnelle sur le compte courant.

Le temps est-il venu pour une nouvelle voiture de société ?

Votre flotte existante n’est plus fiscalement intéressante, ou vous avez reçu l’autorisation de votre patron de choisir vous-même votre voiture de société ? Les concessionnaires SEAT seront ravis de vous aider à faire le bon choix. Sur la base de votre budget et de vos souhaits, ils vous présenteront une sélection de voitures de société intéressantes pour les deux parties.

Contacter Fleet

Contacter Fleet