2019.0.14.0 BE/FR

La conduite défensive : 5 conseils

Découvrez quelle voiture vous correspond le mieux. 

Télécharger le guide gratuit

La conduite défensive, c’est une nécessité absolue pour rouler en limitant les risques et sécuriser davantage vos passagers. Que vous soyez propriétaire d’un gros SUV ou d’une petite voiture : celui qui reste attentif au volant peut mieux évaluer le trafic et anticiper plus rapidement. La conduite défensive est encore plus importante si vous roulez régulièrement en ville ou si vous vous trouvez sur la route aux heures de pointe. Toutefois, ne vous méprenez pas : la conduite défensive ne consiste pas à adopter une attitude asociale au volant. Mais de quoi s’agit-il alors au juste ?

1. Les règles de la conduite défensive

Tout d’abord, dans chaque situation, il est important de vous conformer au Code de la route. À l’heure actuelle, nos véhicules comportent bien des options de sécurité intégrées, mais ce ne doit pas être la porte ouverte à une conduite nonchalante. Les dépassements dangereux, les refus de priorité, l’absence de clignotants...vont à l’encontre de la conduite défensive.

La conduite défensive consiste bel et bien à maintenir son attention en permanence sur la route de manière à pouvoir réagir plus rapidement aux conditions de circulation. Et ce, même au beau milieu des bouchons. Dans pareille situation, on est souvent tenté de vérifier ses comptes Facebook ou Instagram, de répondre à ses mails, mais cette crainte de louper quelque chose pourrait bien vous coûter cher, même avec une bonne assurance auto. Peut-être que cette griffe réduisant légèrement la valeur résiduelle de votre véhicule ne vous empêchera pas de dormir, mais un accident avec de gros dégâts matériels ou des blessés est vite arrivé. Et les conséquences sont alors d’une tout autre ampleur qu’une simple griffe. Un motard qui circule entre deux bandes de circulation, un conducteur qui change de voie ou un autre qui freine brusquement devant vous sont autant de situations que vous ne pourrez anticiper si vous êtes absorbé par votre smartphone. Gardez votre application favorite pour les moments où vous êtes passager.

2. Restez en contact avec l’environnement

Vous voulez changer de voie, tourner dans une rue ou vous garer ? Lors de chaque manœuvre, les adeptes de la conduite défensive établissent un contact visuel avec les autres conducteurs, les cyclistes et les piétons. Surtout s’il y a des enfants dans les alentours, car ces derniers ne réalisent pas toujours qu’un chauffeur peut ne pas les voir. Vous serez ainsi assuré que les autres usagers vous ont vu et que vous pouvez effectuer votre manœuvre en toute sécurité.

Tenez compte de l’angle mort lorsque vous vous approchez de camions, mais aussi d’autres voitures. Car il arrive que certains conducteurs ne règlent pas leurs rétroviseurs correctement. Redoublez donc de prudence lorsque vous dépassez ou croisez d’autres véhicules.

Même si nous aimons tous monter le son pour apprécier notre morceau préféré, mieux vaut ne pas écouter la musique trop fort lorsqu’on conduit. Les sirènes des services de secours, celles de la police ou les coups de klaxon d’un autre usager se fondent alors dans la musique et empêchent la conduite défensive. Cela peut déboucher sur des situations dangereuses. Qui plus est, la musique à plein volume fatigue. Et la dernière chose que vous souhaitez, c’est vous endormir au volant.

3. Regardez plus loin que le bout de votre nez

Faites bien attention au comportement des autres usagers de manière à pouvoir réagir à temps. La conduite défensive, c’est d’abord et avant tout ouvrir l’œil . Regardez plus loin que les deux mètres devant votre voiture et regardez régulièrement dans le rétroviseur. Ne fixez pas un point, mais regardez à droite et à gauche de manière à obtenir un bon aperçu du trafic autour de votre véhicule. C’est d’autant plus important sur autoroute, car plus vous roulez vite, plus votre champ de vision est réduit.

Vous conduisez vos enfants à l’école en voiture (de société) ou vous circulez dans les alentours d’une école à la sortie des cours ? Dans ce cas, surveillez bien les enfants se trouvant le long de la route car, débordant de l’enthousiasme de la jeunesse, ils pourraient bien débouler inopinément sur la chaussée. Un automobiliste se gare juste devant vous ou s’arrête et allume ses quatre feux ? Tenez alors compte du fait que le conducteur peut soudainement ouvrir sa portière. Roulez prudemment en longeant la voiture et tâchez d’établir un contact visuel.

À l’approche d’un carrefour, il convient de redoubler de vigilance. La conduite défensive ne consiste pas à prendre sa priorité aveuglément, mais bien à être attentif. Surveillez le conducteur qui vous suit : a-t-il remarqué que vous ralentissez ? Si vous utilisez le frein moteur, mieux vaut appuyer un peu sur la pédale de frein pour indiquer que vous réduisez votre vitesse. Commencez par regarder à gauche, puis à droite et indiquez avec vos clignotants la direction que vous allez emprunter.

La vitesse de votre véhicule est un paramètre important en conduite défensive. Respectez toujours la vitesse maximale autorisée et gardez surtout votre compteur à l’œil dans les tournants. Vous vous approchez d’un carrefour ou d’une file de voitures à l’arrêt ? Ralentissez bien à temps au lieu de freiner brusquement au dernier moment. La personne qui vous suit et vos passagers vous en remercieront.

Adaptez toujours votre vitesse à la circulation et aux conditions climatiques. La neige, une pluie battante, le brouillard ou un soleil bas réduisent le champ de vision. Si la vitesse peut allonger la distance de freinage de votre voiture, il en va de même pour une route humide. Maintenez donc toujours une distance suffisante avec la voiture qui vous précède et, tout particulièrement durant les mois d’hiver, veillez à bien vous préparer avant de prendre la route.

5. Prenez soin de votre véhicule

Ça peut vous paraître étonnant mais, pour adopter une conduite défensive, il faut avoir une voiture en bon état d’entretien. Veillez à ce que vos vitres et rétroviseurs soient toujours propres et conduisez votre véhicule à l’entretien en temps voulu. Des pneus ou des freins usés, par exemple, induisent un risque accru sur la route, alors que vous tentez justement de le réduire en adoptant une conduite défensive.

Au moment de partir, veillez également à régler votre siège et votre volant de manière à adopter une position adéquate. Veillez à ce que votre nuque soit bien soutenue, à ce que vous puissiez atteindre les pédales sans problème et à tenir votre volant correctement. Pour ce faire, placez vos deux mains dans la position « 9h15 », les pouces tournés vers le haut et non vers l’intérieur du volant.

SEAT propose des modèles sportifs dotés de technologies astucieuses et d’intérieurs stylés répondant à tous les souhaits. Mais SEAT investit surtout chaque jour dans le développement d’options de sécurité innovantes. Pour chaque modèle, SEAT propose différentes options de sécurité protégeant au maximum le conducteur et ses passagers. Mais ne l’oubliez pas : la sécurité sur la route, ça commence toujours par soi-même. En adoptant une conduite défensive, vous éviterez non seulement bien des situations dangereuses, mais vous roulerez également avec davantage d’assurance tout en donnant à vos passagers un sentiment de sécurité.

Contacter Fleet

Contacter Fleet